Le déni de réalité, ça suffit ! Toutes et tous en grève, le 26 janvier !

Logo de la section SNESUP-FSU de l'URCA

Appel à mobilisation

Reims, le 22 janvier 2021

Le déni de réalité, ça suffit !
Toutes et tous en grève, le 26 janvier !

Salaires

LA MINISTRE :

« Un moment historique, qui marque le plus grand plan de revalorisations et de promotions des carrières scientifiques depuis des décennies. »

Frédérique Vidal, le 12 octobre 2020

LA RÉALITÉ : un jeu de dupes !

  • ■ Un point d’indice quasi-gelé depuis 20 ans (2 mois de salaire en moins/an) ;
  • ■ Une revalorisation sur 7 ans qui scelle le déclassement du doctorat et le retard par rapport aux autres ministères ;
  • ■ Une revalorisation quasi-exclusivement sous la forme de primes ;
  • ■ Un salaire moyen des enseignant·es-chercheur·es et des chercheur·es à 63 % de la moyenne européenne ;
  • ■ Une fausse requalification des emplois BIATSS qui ne concerne qu’une minorité de personnels.

Emplois

LA MINISTRE :

« Notre pays ne compte pas assez d’enseignants-chercheurs ».

Frédérique Vidal, le 1er décembre 2020

LA RÉALITÉ : une précarisation continue

  • ■ Le plus haut taux de contractuel·les de toute la fonction publique d’État : 35% ;
  • ■ Depuis 10 ans, un nombre d’enseignant·es-chercheur·es et d’enseignant·es titulaires qui baisse alors que le nombre d’étudiant·es a augmenté de 22% ;
  • ■ 4 millions d’heures d’enseignement supplémentaires et plus de 130 000 vacataires payés en dessous du SMIC horaire ;
  • ■ Des milliers de postes gelés (BIATSS, enseignant·es et enseignant·es-chercheur·es) ;
  • ■ Une loi de programmation de la recherche qui accentue encore le taux de contractuel·les et les inégalités.

Recherche

LA MINISTRE :

« Le sous-investissement chronique dans notre recherche est tel que l’on peut parler d’une décennie perdue »

Frédérique Vidal, le 28 octobre 2020

LA RÉALITÉ : l’ambition n’est pas à l’ordre du jour

  • ■ Une trajectoire budgétaire à 10 ans très insuffisante et insincère ;
  • ■ Un doctorat toujours pas reconnu ;
  • ■ Des financements récurrents insuffisants : 65 % des recherches effectuées dans des laboratoires dépendent des appels à projets ;
  • ■ L’indépendance des scientifiques menacée par un renforcement de l’ANR, des appels à projets et du pilotage des thématiques de recherche.

Crise sanitaire

LE PRÉSIDENT :

« Aucun jeune ne doit se retrouver sans solution ».

Emmanuel Macron, le 23 juillet 2020

LA RÉALITÉ : débrouillez-vous !

  • ■ Des établissements fermés à la quasi-totalité des usagers depuis des mois ;
  • ■ Une précarité psychologique et financière des étudiant·es, pas d’augmentation des bourses ni d’accès au RSA ;
  • ■ Une surcharge de travail et un épuisement de tous les personnels pour faire face aux contraintes de la crise.

Service public de l’ESR

LA MINISTRE :

« Ce que je souhaite au contraire, c’est un État stratège, qui puisse accompagner et soutenir les établissements ».

Frédérique Vidal, le 28 août 2019

LA RÉALITÉ : une égalité d’accès mise en cause

  • ■ Une sélection toujours plus grande à l’entrée de la licence et du master ;
  • ■ Des taux d’encadrement et des subventions de l’État qui varient du simple au double entre les universités ;
  • ■ Une marchandisation croissante des formations ;
  • ■ Des frais d’inscription qui augmentent sans cesse ;
  • ■ La volonté de différencier les dotations des laboratoires avec le HCERES.

Conditions de travail

LA MINISTRE :

« La République a noué un pacte des personnels avec ses scientifiques, ses chercheurs, ses enseignants-chercheurs, … ».

Frédérique Vidal, le 28 octobre 2020

LA RÉALITÉ : une dégradation des conditions de travail des personnels

  • ■ Des restructurations incessantes qui déstabilisent les équipes de travail ;
  • ■ Une désorganisation des conditions d’exercice des métiers ;
  • ■ Une mise en concurrence et une injonction à l’excellence généralisée ;
  • ■ Une souffrance au travail accentuée par un management néolibéral.

Toutes et tous en grève, le 26 janvier !

pour le service public de l’enseignement supérieur et de la recherche

Dans notre région des rassemblements et des manifestations auront lieu à :

Reims

Manifestation à 10h devant la Maison des syndicats (15 bd de la Paix)

Troyes

Rassemblement devant la préfecture à 14h suivi d’une manifestation qui passera devant l’Inspection académique et qui s’achèvera sur la place de la Mairie

Charleville-Mézières

Rassemblement à partir 13h30 devant la DSDEN puis manifestation à partir de 14h

Tract FSU pour l’ESR 26 janvier

Préavis de grève du 26 janvier au 4 février

Attestation de déplacement dérogatoire

Grève: informations et recommandations du SNESUP-FSU

La section SNESUP‑FSU de l’URCA

snesup-fsu@univ-reims.fr  –  www.snesup-fsu-urca.fr  –  twitter.com/SnesupUrca