Mobilisons-nous à l’URCA à partir du 5 décembre pour défendre nos régimes de retraite, la solidarité inter et intra-générationnelle et pour obtenir de nouveaux droits

Logos des organisations syndicales

Pour stopper le projet Macron-Delevoye sur les retraites :
Mobilisons-nous à l’URCA à partir du 5 décembre
pour défendre nos régimes de retraite, la solidarité inter et intra-générationnelle et pour obtenir de nouveaux droits !

Sous couvert d’uniformiser les systèmes de retraite, le projet Macron-Delevoye est construit sur un principe central : diminuer la part de la richesse nationale consacrée aux retraites !

Pour nous, organisations syndicales de l’URCA, les dépenses de retraite ne sont pas une charge et le montant de la richesse consacré au financement des retraites ne peut pas être plafonné a priori et déconnecté des besoins.

Le projet Macron-Delevoye sur les retraites est un système où tout le monde perd, quel que soit son statut :

  • la prise en compte de l’intégralité de la carrière annonce de fait la baisse programmée du niveau des pensions pour tous les travailleurs (et plus encore pour les femmes et d’une manière générale les travailleurs les plus vulnérables) par la suppression d’une grande partie des mécanismes de solidarité qui compensaient les aléas de carrière (chômage, maladie, maternité…) ;
  • que ce soit avec la mise en place de « l’âge pivot » du rapport Delevoye ou de la « durée de cotisation » du Président de la République, l’objectif est le même : les travailleurs devront « choisir » entre un recul de l’âge de leur retraite ou une baisse du montant de leur pension ;
  • avec le système universel à points on sait ce que l’on cotise, mais pas ce que l’on percevra ! Le gouvernement pourra à tout moment changer les règles du « jeu » à sa guise et de manière unilatérale : baisse de la valeur du point, report de l’âge de départ, augmentation de la durée de cotisation.

Cette réforme touchera encore plus durement les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche. En effet, sous prétexte d’atténuer la chute du montant des pensions, le projet de réforme prévoit une prise en compte des primes et indemnités des fonctionnaires dans le calcul des retraites. Or dans l’enseignement supérieur et la recherche, elles sont parmi les plus basses de la fonction publique avec pour conséquence des pertes du montant de la pension de l’ordre de 20 % à 40 % selon les catégories (ordres de grandeur estimés à partir des éléments chiffrés contenus dans le rapport Delevoye).

Les organisations signataires de cet appel revendiquent :

  • le maintien du code des pensions civiles et militaires ; le maintien du calcul du montant de la pension basé sur les 6 derniers mois d’activité ;
  • une pension d’au moins 75 % du revenu net d’activité (pour une carrière complète) sans que celle-ci ne puisse être inférieure au SMIC ;
  • la ré-indexation des retraites sur le salaire annuel moyen et non sur l’inflation, facteur de décrochage de pouvoir d’achat entre les actifs et les retraités ;
  • la revalorisation de la rémunération des agents de la Fonction publique ;
  • La suppression des décotes et des surcotes ;
  • La prise en compte des années travaillées à l’étranger ;
  • La prise en compte de l’ensemble des années d’études et de formation.

Nous appelons les personnels de l’URCA à participer massivement à la première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle des salariés du public et du privé le 5 décembre

Dans notre région des rassemblements ou des manifestations auront lieu à :

  • Reims : 10h – Maison des syndicats, 15 boulevard de la Paix  Localisation sur google map
    (à 9h30 un départ aura lieu à partir du rectorat de Reims pour rejoindre la Maison des Syndicats)
  • Troyes : 10h – Place Jean Jaurès  Localisation sur google map
  • Charleville-Mézières : 13h30 – Parc des expositions  Localisation sur google map
  • Châlons-en-Champagne : 10h – Maison des syndicats, 1 place de Verdun  Localisation sur google map
  • Chaumont : 15h – Place de l’Hotel de ville  Localisation sur google map

Pour les collègues BIATSS, le communiqué du 16 mai 2008 de la direction de l’université indique : « la seule participation à la manifestation les jours de grève n’entraînera pas de retenue de salaire. les agents devront prévenir leur chef de service de leur départ ».

Nous invitons les personnels et les étudiant·e·s de l’URCA à assister aux assemblées ou réunions à-propos du projet délétère de réforme des retraites

Assemblée du personnel

  • Campus des Comtes de Champagne (Troyes) : Jeudi 5 décembre – 9h – Amphi 1  Localisation sur google map

Réunions d’information syndicale

  • Campus Moulin de la Housse (Reims) : Mardi 10 décembre – 12h15 – Amphi 3  Localisation sur google map
  • Campus Croix-Rouge (Reims) : Lundi 16 décembre – 12h15 – Salle R418 bâtiment 13  Localisation sur google map

FO ESR, SNASUB-FSU, SNESUP-FSU, SNPTES, SPURCA-CGT, UNSA-ITRF.BI.O