Archives par étiquette : retour

Pour une véritable politique de retour des étudiant·e·s à l’université

Logo de la section SNESUP-FSU de l'URCA

Communiqué de la section SNESUPFSU de lURCA

Reims, le 5 février 2021

Pour une véritable politique de retour des étudiant·e·s à l’université

Alors que toute la communauté universitaire espérait un rétablissement des cours en présentiel pour le 2ème semestre, les universités demeurent désespérément vides de leurs étudiant·e·s. Après chaque annonce présidentielle, les espoirs sont douchés par les circulaires du MESRI qui organisent un retour au compte-gouttes des étudiant·e·s.

Dernière en date, la circulaire du 22 janvier 2021 fait suite aux déclarations d’Emmanuel Macron la veille, lors de son voyage à Saclay, selon lequel les étudiant·e·s avaient autant de droits que les salarié·e·s de revenir travailler en présentiel une fois par semaine.

Faut-il rappeler que l’université n’est pas une entreprise et que les enseignements ne se dispensent pas à la carte ? Un nouveau casse-tête organisationnel s’annonce encore pour nous, personnels.

Pour le SNESUP-FSU, ces nouvelles annonces sont complètement déconnectées de toute réalité pédagogique et administrative, elles ne sauraient répondre aux profondes souffrances qu’engendre la crise actuelle chez les étudiant·es et l’ensemble des personnels de l’ESR.

La jauge des 20 % : et puis quoi encore ?

Localement, cette circulaire du MESRI du 22 janvier 2021 a donné lieu à un arrêté du président de l’université en date du 26 janvier dans lequel la double injonction suivante est adressée au personnel enseignant et administratif de notre université :

  • Article 2 : « La reprise des enseignements du second semestre pourra se faire pour tous les cycles, en mode hybride notamment pour les cours magistraux, de manière progressive et limitée. Cette organisation fera l’objet d’une annexe, précisant les modalités d’accueil des étudiants dans la limite maximale de 20 % des capacités d’accueil de chacun des sites. »
  • Article 3, paragraphe 6 : « chaque salle ne peut être utilisée qu’à hauteur de 50 % de sa capacité d’accueil. »

Non seulement, cette jauge des 20 % ne trouve aucune justification sanitaire, mais elle place les personnels devant un casse-tête organisationnel et éthique, alors qu’ils sont déjà débordés, épuisés, et placés dans une incertitude permanente depuis des mois. Faut-il rappeler à la Présidence de l’URCA que nos étudiant·e·s ne sont pas des fluides divisibles ? Qu’une organisation des cours en tenant la double contrainte des 50 % (par salle) et 20 % (par site) oblige les personnels à « trier » les étudiant·e·s. Cette jauge des 20 % est indigne et n’apporte pas la solution attendue pour répondre à l’immense détresse exprimée par les étudiant·e·s et à l’épuisement ressenti par les personnels.

Jusqu’où irons-nous dans l’application de règles insensées pour donner l’illusion que les étudiant·e·s sont de retour alors qu’il n’en est rien ? Exigeons le retour des étudiant·e·s à l’URCA : cela est possible avec des moyens à la hauteur de l’enjeu. Il en va de la santé et de l’avenir de nos étudiant·e·s.

La section SNESUP‑FSU de l’URCA

snesup-fsu@univ-reims.fr  –  www.snesup-fsu-urca.fr  –  twitter.com/SnesupUrca